Conseil Municipal du 8/02/19 : Intervention d'Antoine GAUTIER sur le DOB

DOB (Débat d'orientations budgétaires)

Nous voudrions attirer votre attention sur la date de ce débat. Nous débattons ce soir des orientations budgétaires pour 2019. Le budget sera voté au prochain conseil, le 29 Mars : tout un trimestre sera passé. Ne serait-il pas souhaitable comme cela se fait dans de nombreuses communes d'avancer ce débat en fin d'année ?

A la lecture des orientations budgétaires, j'ai eu un doute; la ville de Rezé ne serait-elle pas en vente, comme peut l'être une entreprise ? Une annonce qui serait passée dans la presse aurait indiquée : « Vends entreprise en pleine croissance, avec une capacité d'autofinancement en hausse et un taux d'endettement faible ».
La réalité des chiffres m'a enlevé toute interrogation ; Rezé n'est pas une entreprise, même si les données financières qui nous sont proposées sont si alléchantes qu'elles pourraient rendre jaloux n'importe quel chef d'entreprise

Mais la mariée n'est-elle pas trop belle ? Certains chiffres sont pour nous source d'interrogation.
Comment peut-on envisager un doublement des cessions pour 2019 ( par rapport à 2018 et 2020), si ce n'est votre volonté de mieux vous « dépouiller » afin de rendre la situation financière de la commune meilleure.

Que penser de votre volonté d'autofinancer les investissements à hauteur de 80% ? N'est-ce pas suicidaire à une époque où les taux sont faibles et que votre capacité d'endettement est un des plus faibles.

Nous n'avons aucune information concernant la situation des dotations. Doit-on en conclure, que les orientations qui nous sont présentées ce soir ne représente que partiellement la situation du futur budget ou bien vous nous réservez une surprise pour leur montant en 2019 ?

Concernant les orientations en matière de projets, nous constatons un « mélange des genres » puisque vous ne distinguez pas ce qui est financés par Nantes métropole et ce qui est du propre de la ville. Sans faire une liste à « la Prévert », on peut établir un tableau dans lequel la colonne Nantes Métropole serait nettement plus chargée que celle de la ville de REZE. Des exemples :

  • La mise en place du PLUM : Nantes Métropole
  • Les travaux d'aménagement à Confluent et Rue E. SAUVESTRE : NM
  • Le Port de Trentemoult : NM
  • Le Projet d'agriculture urbaine : NM
  • La mise en place du nouveau PLH :NM

Autre élément qui nous interpelle dans ces orientation budgétaires sont la multiplication des études et des réflexions, pour la plus tard avec le concours de NM. Cela ne permet pas d'apprécier concrètement les investissements, créateurs d'une meilleure qualité de vie pour les rezéens.

Enfin nous constatons un renchérissement des valeurs locatives, qui il est vrai n'est pas de votre fait. Cela va avoir pour conséquence un changement dans la nature de la population rezéenne et des nouvelles demandes devront être satisfaites. A plus long terme et à ce rythme Rezé sera bientôt une ville de riches ! Il va falloir s'y préparer.